BITCOIN – CBOE & CME

CBOE & CME veulent faire partie de la danse, doit-on alors changer de rythme ?

Voilà, c’est bientôt le grand jour : CBOE liste le 10 & CME le 18 du mois le future sur le bitcoin. Excellente nouvelle ?!

J’écris cet article dans le but de faire comprendre le potentiel et le risque que peut avoir cette nouvelle sur le bitcoin. J’essayerai d’être le plus simpliste possible et d’utiliser le plus de métaphores afin d’éviter toute confusion.

C’est un pas de géant pour le monde de la crypto certes, mais à quel point ?

Piqûre de rappel : Un future ou contrat à terme est un contrat négocié sur un marché organisé permettant de s’assurer ou de s’engager sur un prix pour une quantité déterminée d’un sous-jacent donné à une date future.

Ainsi, comme nous le voyons sur l’indice Européen (SX5E), U.S (SPX) etc…  Il existera dorénavant 2 prix : Le prix du Bitcoin « le vrai » et le prix du Bitcoin « Future ».

Le marché du Bitcoin

Jusqu’ici le prix du bitcoin évoluait essentiellement sur l’offre et la demande.

Sa valeur reflétait son adoption au sein du monde et son éventuelle capacité d’utilisation.

Tous les possesseurs de bitcoins avaient pour « intérêt » d’y croire, et de voir le prix monter au fur et à mesure que le temps passe. Alors oui, me dira-t-on, on a connu des corrections parfois assez violentes et le périple du XBT n’est pas un long fleuve tranquille.

Certes, des corrections ont eu lieu, certes certains investisseurs ont connu une perte sous l’effet de la panique mais il n’y avait qu’un sens final : Acheteur de bitcoin

Le marché du Bitcoin Future : une valse à 2 temps ?

Le 10 décembre, on aura un marché qui sera rythmé par des banquiers qui ne partagent pas forcement le même avis que les précurseurs du bitcoin. Ils voient en lui une belle opportunité de vendre le bitcoin future, parce que jusque-là, selon Jamie Dimon et certains camarades, le bitcoin est une tulipe 2.0 : une bulle !

Je m’explique : sur le vrai bitcoin, on ne peut en vendre et faire baisser le marché que si on en a. Sur le marché des futures, on peut vendre du bitcoin et ceci même si on n’en possède pas.

Attention, là je rentre dans une explication un peu complexe que je vais essayer de simplifier. N’hésitez pas à poser vos questions en commentaire afin que je puisse vous répondre.

Le marché du future, va entrainer la création de Market Makers, qui ont pour but d’apporter de la liquidité sur un produit financier donné (option, futures etc…).

Mais sur le marché des bitcoin futures, aujourd’hui, seules les miners et possesseurs de bitcoin doivent se couvrir du risque.

Les miners, eux, vont devoir vendre des futures pour garantir le prix actuel pour les bitcoins en minage et les possesseurs de bitcoins vont devoir eux aussi vendre des futures pour se couvrir contre la baisse du prix.

Ainsi il n’y aura pas d’acheteurs naturels pour la protection : cela peut provoquer une baisse.

En résumé, selon moi (j’insiste sur le selon moi), les investisseurs achètent du vrai bitcoin parce qu’ils  croient à sa valeur en tant qu’actif et vont devoir se couvrir contre la baisse. Les Hedgers, eux, utilisent le future pour potentiellement s’exposer au bitcoin (car ils y croient) ou pour spéculer à la hausse comme à la baisse.

Nous aurons ainsi deux prix, celui du vrai bitcoin et celui du bitcoin future.

Ce que je sais c’est que l’un impactera l’autre.

Assistera-t-on à une pression vendeuse de la part des marchés financiers communs ? On aura la réponse très bientôt ?

Je n’ai alors qu’un conseil, ne jamais investir sans s’informer. On ne regrettera jamais un investissement auquel on a cru !

– Amine Haddadi

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *